Après le temps de l’urgence, s’annonce maintenant celui de reprise et la relance. Critiqué pour sa gestion de crise, depuis les premières mesures défendues par Franck Riester jusqu’au retard à l’allumage de Roselyne Bachelot sur les spectacles de plus de 5000 personnes et sur les mesures de distanciation, le Gouvernement réagit et dévoile les grands axes de sa stratégie pour accompagner la reprise de l’économie de la musique. Avec, et c’est le moins que l’on puisse en dire, des mesures et des moyens à la hauteur des conséquences de la crise sur le secteur.

Jamais le secteur de la musique n’a bénéficié d’un tel soutien financier. La filière musicale a été entendue et prise en considération. La venue du Premier Ministre Jean Castex fin août au Ministère de la Culture pour rencontrer les acteurs du spectacle marque un virage important dans la politique culturelle de Gouvernement. Le Premier Ministre n’a pas manqué de faire part aux professionnels que la dimension économique de leur secteur a été prise en compte par le Gouvernement, déclarant que « l’effort consenti se devait d’être massif, à la hauteur des difficultés, à la hauteur de l’importance économique et sociale du secteur du spectacle vivant en France ». Après un premier effort lors la dotation budgétaire de 50 millions d’euros au Centre National de la Musique pour sa première année, suivi d’une première série de mesures spécifiques au début de la crise, la rentrée synonyme de reprise pour l’économie est l’occasion pour le Gouvernement de présenter et de mettre en œuvre sa stratégie pour relancer le secteur. Avec des mesures et des chiffres conséquents, historiques, mais relatifs quant aux exigences du contexte actuel.

210 millions d’euros pour la musique

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne

15 euros par mois sans engagement

 

CULTUREBIZ, l'actualité business de la musique Offre d'informations exclusive, sélective et objective réservée aux décideurs et professionnels.

Plus d'infos : https://culturebiz.fr/a-propos/