L’instabilité du contexte sanitaire constitue la principale entrave à la reprise d’un certain nombre d’activités culturelles, dont les concerts et festivals, et est de fait la principale raison de la prudence du Gouvernement. A défaut d’une vaccination massive des français d’ici l’été, les premiers concerts-tests en France semblent être un passage obligé avant la réouverture des salles de concert qui acterait la reprise du secteur de la musique live. La filière l’a bien compris, et adapte sa stratégie pour tenter de convaincre le Gouvernement et les pouvoirs publics que la reprise des concerts peut converger avec les impératifs d’ordre sanitaire.

Pour accéder aux contenus :


Connectez-vous


ou abonnez-vous en ligne - accès immédiat

(15 euros / mois sans engagement)

 

CULTUREBIZ: actualités et analyses music business
Service d'informations réservé aux décideurs et professionnels.

Plus d'infos ? https://culturebiz.fr/a-propos/
abonnement@culturebiz.fr