La phase de lancement du Centre national de la musique laisse maintenant place à celle de la montée en puissance. L’intégration de quatre organisations de filière (Bureau Export, FCM, IRMA, CALIF) est une étape charnière. Soutenir la création, favoriser le développement de l’économie, des projets et des structures, préserver la diversité, optimiser les dispositifs structurants. Autant de missions et d’objectifs dont les enjeux sont décuplés par une crise qui bouscule l’économie, l’écosystème.

La filière de la musique poursuit sa mue en véritable industrie culturelle. Dans la foulée de la nomination du Conseil professionnel en août dernier, l’intégration des missions, compétences et équipes du Bureau Export, du Fonds pour la création musicale (FCM), du CALIF (disquaires indépendants) et de l’IRMA complète la constitution de l’établissement. Le Centre national de la musique combine ainsi un large panel de missions allant de la création à l’innovation, de la formation à la diversité, des territoires à l’international. Une mise à niveau indispensable à la construction d’une politique ambitieuse pour le secteur, et d’une stratégie efficiente pour son développement. L’établissement public est amené à croître en termes de moyens financiers et humains pour mettre en œuvre des dispositifs d’accompagnement et de soutien harmonisés pour les projets, les créateurs, les structures, les professionnels. Autant d’avancées qui, selon le Président du CNM Jean-Philippe Thiellay, entérinent « la prise de conscience par les pouvoirs publics du poids économique de la musique et des problématiques communes ».

Converger en tous points avec l’ambition et les missions conférées par le Gouvernement, le Parlement et les professionnels est une exigence permanente du CNM, qui se traduit dans l’organisation comme la feuille de route. L’intervention et l’activité de l’établissement s’organisent en cinq pôles (soutien ; études et prospective ; développement et communication ; systèmes d’informations ; secrétariat général) auxquels s’ajoutent plusieurs missions transversales (Europe, égalité H/F, collectivités territoriales, éducation artistique) devant permettre au CNM de prolonger son action à divers niveaux.

Indépendance budgétaire

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne

15 euros par mois sans engagement

 

CULTUREBIZ, l'actualité business de la musique Offre d'informations exclusive, sélective et objective réservée aux décideurs et professionnels.

Plus d'infos : https://culturebiz.fr/a-propos/