La stratégie de renforcement des activités de Vivendi dans les secteurs de la musique enregistrée et live se poursuit. A l’occasion du MaMA 2019, la maison-mère d’Universal Music Group et Olympia Production entre autres a annoncé le rassemblement de toutes ses filiales dans le domaine de la billetterie, implantées dans neuf pays, sous la marque See Tickets. Une opération destinée à optimiser les services aux producteurs de spectacles et organisateurs de festivals, tant en matière de distribution de billets que de connaissance des publics par le biais des outils et technologies de CRM, Client Relationship Management. Dans un entretien accordé à CULTUREBIZ, Karim Ayari, Directeur Général de See Tickets pour l’Europe continentale, précise le positionnement et la valeur ajoutée qui rendent cet acteur incontournable dans le domaine de billetterie.

CULTUREBIZ : Quels sont les objectifs du rassemblement des activités de billetterie au sein d’une seule structure et comment vous vous démarquez dans l’environnement ultra-concurrentiel de la billetterie ?

Karim Ayari : Notre ambition est d’améliorer notre compétitivité en atteignant une masse critique qui nous permet d’innover. Nous avons ressenti le besoin de mettre en commun un certain nombre de nos savoir-faire notamment au Royaume-Uni, en France et aux Pays-Bas, tout en tenant compte des spécificités de marchés respectifs. La billetterie est un métier d’accompagnement avec des équipes locales mais il y a certaines choses comme la technologie en particulier qui peuvent être mutualisées pour nous donner une force de frappe afin de mieux servir nos clients. Nous avons donc choisi de fédérer nos équipes, composées de 500 collaborateurs, pour faire valoir une marque rassurante qui parle à nos clients, et ce de manière à nous renforcer en tant qu’acteur solide.

Nous vendons des billets en B2C, nous proposons des outils de CRM (Client Relationship Management) et sommes équipementiers de billetterie pour les lieux culturels et les producteurs. Les synergies interviennent au niveau de ces différentes solutions parce que nos activités se complètent et nous voulons continuer à les développer. Sur la partie distribution pure, le site est basé sur la technologie développée au Royaume-Uni qui est notre site le plus performant d’un point de vue utilisateur, SEO, tunnel d’achat et conversion. Toutes les innovations viendront bénéficier à tous les pays où nous sommes implantés.

Pour ce qui est de l’équipement en billetterie, nos plateformes sont interconnectées pour former un système technique qui de manière indifférenciée utilise la plateforme de PayLogic aux Pays Bas pour certaines spécificités, certaines fonctionnalités de Digitick en France ou de See Tickets encore au Royaume-Uni. Nous pouvons accompagner nos clients en nous adaptant à leurs besoins : s’ils veulent vendre beaucoup et vite, ou de manière très personnalisée, s’ils souhaitent faire du merchandising, etc.

Sur la partie CRM, qui est un domaine générique, nous avons également mis nos ressources en commun pour développer un seul outil et ainsi enrichir nos solutions.

Quels sont les indices pertinents de l’activité de See Tickets dans le domaine de la musique live sur le marché français et à l’international en termes de ventes, de clients, et de croissance ?

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne

15 euros par mois sans engagement

 

CULTUREBIZ, l'actualité business de la musique Offre d'informations exclusive, sélective et objective réservée aux décideurs et professionnels.

Plus d'infos : https://culturebiz.fr/a-propos/