La première prise de parole du Président du Centre National de la Musique était très attendue. A l’occasion des Biennales internationales du spectacle, Jean-Philippe Thiellay s’est montré pleinement investi dans son rôle d’amiral de la maison-mère de la musique. Au point de mettre les acteurs de la filière face à leurs responsabilités dans la réussite du lancement de l’établissement, lors d’une déclaration qui a sonné comme un avertissement.  

Les critiques qui avaient fusé à l’annonce de sa nomination apparaissent dès à présent comme caduques. En s’adressant devant les professionnels de tous bords à Nantes, Jean-Philippe Thiellay a confirmé disposer de l’étoffe et des atouts nécessaires pour faire converger le CNM avec les enjeux du secteur. « Le mot ‘public’ est aussi important que les entreprises et les territoires. Je pense que la relation, l’expérience du spectateur, le prix du billet, ou encore l’impact du digital sont important et ce pour toutes les esthétiques. Je suis convaincu que le pari et les questions communes sont plus nombreuses que les questions de division. Gérer un guichet unique ne m’intéresse pas. J’ai l’ambition que le CNM soit une marque qui puisse se projeter, accompagner les entreprises et dégager de nouvelles ressources. Il s’agit de construire une grande aventure et qu’on se dise dans trois ans que la musique a rattrapé ce que d’autres secteurs ont créé il y a plusieurs dizaines d’années » a déclaré le Président du CNM. La co-construction sera de rigueur au sein du Centre National de la Musique étant donné l’association des professionnels au Conseil d’Administration et plus largement au sein du Conseil professionnel à venir. Conciliant et à l’écoute, le Président du CNM semble d’ores-et-déjà au fait des spécificités, des problématiques et des attentes de toute part. Elles sont nombreuses, d’autant plus dans le contexte de la création du Centre National de la Musique visant à structurer et à renforcer le secteur.

Discordances

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne

15 euros par mois sans engagement

 

CULTUREBIZ, l'actualité business de la musique Offre d'informations exclusive, sélective et objective réservée aux décideurs et professionnels.

Plus d'infos : https://culturebiz.fr/a-propos/