Focus sur les actualités financières des acteurs de l’industrie musicale qui ont rythmé la fin de l’année 2019 et le début 2020.

Universal Music Group / Tencent – Vivendi, maison-mère d’Universal Music, et le groupe chinois Tencent, ont annoncé fin décembre un accord pour la cession de 10% du capital de leader mondial de l’industrie musicale. Le montant de l’opération est de 3 milliards d’euros. La valorisation d’UMG s’élève donc à 30 milliards d’euros. Tencent Music Entertainment Group est le leader de la musique sur le marché chinois avec les applications et plateformes QQ Music, Kugou, Kuwo Music et WeSing. Une option portant sur une seconde acquisition de 10% du capital jusqu’au 15 juin 2021 a été inscrite dans le contrat. Lors de l’annonce, Vivendi a précisé que l’opération permettrait à UMG de poursuivre son développement sur le marché asiatique. D’autres prises de participation minoritaires pourraient être annoncées prochainement. « C’est un développement très excitant qui confirme l’efficience de notre stratégie, de nos équipes et leur travail. Cela montre également que notre optimisme est partagé quant au rôle essentiel d’UMG pour driver la croissance de l’industrie » a commenté Lucian Gringe, Président Directeur Général d’Universal Music Group.

SoundExchange – L’organisation américaine chargée de collecter et de répartir les droits pour l’exploitation des œuvres a déclaré avoir réglé 908 millions de dollars (827 M€) aux ayant droit en 2019, un montant en hausse de 8,7%.

RIAJ – Au Japon, la consommation de la musique sur les plateformes a rapporté 579 millions d’euros en 2019 (70 milliards de yen). Le streaming en représente évidemment la majeure partie avec 331 millions d’euros de revenus.

Warner Music Group – La major a réalisé un chiffre d’affaires de 4,47 milliards de dollars (4,07 mrd €) lors de son exercice fiscal qui s’est terminé le 30 septembre 2019 (+12%). Les revenus sur le digital ont progressé de 15,9%, à 2,6 milliards de dollars (2,3 mrd €), et représentent maintenant 60% de l’activité de Warner Music Group. L’activité de production de musique enregistrée a généré 3,8 milliards de dollars (3,4 mrd €) entre septembre 2018 et septembre 2019, à la suite d’une progression de 14%. WMG a précisé que les revenus avaient progressé sur tous les continents.

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne

15 euros par mois sans engagement

 

CULTUREBIZ, l'actualité business de la musique Offre d'informations exclusive, sélective et objective réservée aux décideurs et professionnels.

Plus d'infos : https://culturebiz.fr/a-propos/