Commission Européenne – L’étude sur l’export de la musique européenne, réalisée par EMEE, l’alliance européenne des « bureaux exports », a été publiée par la Commission Européenne. Le document de 104 pages est introduit par un panorama des marchés européens de la musique enregistrée et de la musique live, complété d’un panorama des autres marchés. Il précise ensuite l’organisation des différents pays européens en matière d’export de la musique, ainsi que la valeur ajoutée de l’organisation EMEE pour coordonner les acteurs. Aussi, l’étude établit les grandes lignes d’une stratégie pour dynamiser l’export de la musique européenne. Le manque de synergies entre les différents pays, et le manque de données sont parmi les freins au développement de la musique européenne sur les autres continents. Le développement de synergies sur le plan financier et opérationnel, avec notamment la mise en place d’outils en commun, de l’échange de compétences ou encore dans la collectée de données sont parmi les leviers soulevés par l’étude. L’élaboration d’une stratégie européenne pour l’export de la musique permettrait selon l’étude de mieux structurer le marché européen, d’harmoniser le cadre réglementaire, d’optimiser le soutien de l’export, ou encore d’améliorer la circulation des œuvres et des artistes tant au sein de l’Union Européenne qu’hors des frontières du continent.

Performing Right Society – Nigel Elderton a été réélu Président de PRS For Music, organisme chargé de collecter les droits des auteurs, compositeurs et artistes pour l’exploitation des œuvres, leur diffusion et leur reproduction publique au Royaume-Uni. Son bilan fait état de son engagement dans les discussions sur la directive droit d’auteur et son investissement pour la fusion entre PRS et PRL, autre organisme de gestion collective pour les artistes notamment.

STIM – Suite à la publication de plusieurs articles de presse à propos de la fraude sur le streaming, la STIM, équivalent de la Sacem en Suède, a fermement condamné ces pratiques, les qualifiant d’« inacceptables ». « La STIM négocie l’exploitation des œuvres par l’intermédiaire de la société anglais ICE qui nous accompagne sur les problématiques liées à la fraude. ICE a identifié de multiples éventuelles fraudes et des discussions ont été entamées avec des services tels que Spotify, YouTube et Google Play pour que ces plateformes prennent des dispositions » précise le communiqué. L’accent a également été mis sur l’importance pour les plateformes de raccourcir les délais d’envois des rapports par les plateformes, actuellement d’un mois après les écoutes, pour gagner en réactivité en cas de suspicions de fraudes. Le Directeur Général de la STIM, Karsten Dyhrberg Nielsen, a également précisé que l’organisme de gestion collective disposait de ses propres dispositifs en parallèle de ceux de la société ICE pour s’assurer que les destinataires des droits redistribués soient payés aux bons ayant droit.

Mechanical Licensing Collective – Kris Ahrend a été nommé Directeur Général de la structure instituée par la loi « Music Modernization Copyright Act » (MMA) afin de simplifier l’exploitation des œuvres musicales antérieures à 1972 et la rémunération des ayant droit. Pour rappel, le MMA a remplacé la licence exclusive pour l’exploitation des œuvres par les éditeurs de services (plateformes) par la licence globale, administrée par la Mechanical Licensing Collective qui sera lancée en janvier 2021. D’après Music Ally, Kris Ahrend aurait commenté sa nomination en assurant que la transparence et les droits des auteurs et éditeurs seraient garantis à des niveaux jamais atteints.

UK Parliament – Les membres du Parlement britannique ont reconnu la contribution de la musique dans l’économie du pays à l’occasion d’un débat. D’après la British Phonographic Industry, les parlementaires de tous bords politiques ont réaffirmé leur soutien pour la prospérité du secteur, soulignant de manière unanime l’impact positif de la musique sur l’économie et sur l’export du Royaume-Uni mais également sur la vie des gens.

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne

15 euros par mois sans engagement

 

CULTUREBIZ, l'actualité business de la musique Offre d'informations exclusive, sélective et objective réservée aux décideurs et professionnels.

Plus d'infos : https://culturebiz.fr/a-propos/