© Christophe Roué

Les succès en série d’artistes indés ou en autoproduction confirment la place prépondérante qu’a pris la production indépendante ces dernières années. L’élection du nouveau Président du SNEP, premier syndicat de producteurs avec entre autres les trois majors parmi ses adhérents, est une forme de reconnaissance supplémentaire de la contribution de la production indépendante à la vitalité du secteur de la musique. Dans une interview à CULTUREBIZ, Bertrand Burgalat, fondateur du label Tricatel, résume les priorités qui convergent avec la relance de l’activité des producteurs et le développement du marché de la musique enregistrée.

CULTUREBIZ : Quelles sont les motivations et les priorités qui vous animent en tant que nouveau Président du SNEP ?

Bertrand Burgalat : Les motivations sont à peu près les mêmes que celles qui m’ont conduit à m’engager à l’UPFI (Union des producteurs phonographiques français indépendants) puis au SNEP : le désir d’être utile, d’essayer de dépasser mes problématiques personnelles, de sortir de la position infantilisante de l’artiste dans sa tour d’ivoire. La permutation de nos titres avec Olivier Nusse est d’abord de l’ordre du symbole, elle ne change rien à l’action et à l’apport de chacun, et celui d’Olivier est considérable, mais elle prolonge le travail remarquable du SNEP ces dernières années en direction des labels indépendants et le dialogue entrepris avec les autres organisations de producteurs et l’industrie musicale en général. En tant que Président du SNEP, mon objectif principal est de tout mettre en œuvre pour que les producteurs continuent d’investir, et que nous permettions l’expression et l’émergence du talent, alors que les obstacles n’ont jamais été aussi nombreux.

« Le secteur de la musique enregistrée a fait preuve de sang-froid, d’esprit collectif et de civisme »

Pouvez-vous résumer les indicateurs de l’état du marché de la musique enregistrée et les impacts à court-terme à venir qui retiennent votre attention ?

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne

15 euros par mois sans engagement

 

CULTUREBIZ, l'actualité business de la musique Offre d'informations exclusive, sélective et objective réservée aux décideurs et professionnels.

Plus d'infos : https://culturebiz.fr/a-propos/