Streaming : l’industrie de la musique enregistrée à l’épreuve de la fidélisation des abonnés

Après l’année de l’inversion de la courbe des revenus du marché de la musique enregistrée est venue celle de la confirmation du retour de la croissance. Les revenus du physique et du numérique ont atteint 583 millions d’euros (+3,9%) en 2017, et le SNEP a évalué le poids global du marché (physique, téléchargement, streaming, droits voisins, synchronisation) à 723 millions d’euros. Mais la période où les acteurs de l’industrie affichaient leur enthousiasme quant à l’essor du streaming dans les habitudes de consommation est terminée. La filière est maintenant en quête d’une croissance durable.

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne pour 15€ / mois

CultureBiz, l'actualité des industries de la Culture à 360°
Offre d'information exclusive, sélective, réactive et objective.