Récapitulatif charts albums – décembre 2017

Les fêtes de fin d’année sont le point d’orgue des ventes d’albums. Mais l’année 2017 aura été particulièrement marquée par la domination des musiques urbaines qui ont occupé le haut et la majorité du classement des albums et des singles. La progression constante du streaming dans les habitudes de consommation y a évidemment contribué. Les prochains indicateurs quant au nombre d’abonnés payants sont très attendus par les professionnels. Le leadership des musiques urbaines s’est poursuivi au mois de décembre. Le marché de la musique enregistrée n’a donc pas tout à fait retrouvé son esthétique historique avec des meilleures ventes réalisées par les pointures de la chanson et de la variété. Les musiques urbaines ont fait de la résistance au mois de décembre avec 4 des 10 meilleures ventes d’albums (Booba, Soprano, Jul, Orelsan) et 7 des 20 premières places. L’album d’un artiste solo qui s’est le plus vendu est celui de Booba, sorti exclusivement en streaming pendant 15 jours, en 2ème position derrière l’album ‘On a tous quelque chose de Johnny’. La chanson / variété a occupé 3 des 10 meilleures ventes d’albums avec Louane, les Kids United et Michel Sardou, et 6 des 20 premières places avec Florent Pagny, Amir et Vianney. En revanche, le leadership de la production made in France et des répertoires francophones est intact avec, d’après le baromètre des ventes d’albums réalisé par le SNEP sur la base des données de GFK, 43 des 50 meilleures ventes d’albums.