Les musiques du monde plébiscitent une meilleure exposition dans les médias

Période électorale oblige, les multiples rencontres de la filière musicale s’organisent autour des propositions des acteurs pour défendre leurs intérêts respectifs. Celles des musiques du monde seront débattues à l’occasion du Babel Med Music.

Les musiques du monde ambitionnent de s’engouffrer dans la campagne présidentielle. Elles réclament une place au sein des débats et des programmes politiques par le biais d’une campagne « Aux sons » actuellement menée jusqu’aux élections. Une initiative de Zone Franche, qui fédère une centaine de producteurs et diffuseurs entre autres, en vue de promouvoir la nécessité de revaloriser les musiques du monde dans le paysage musical. Les professionnels accusent un état plus que jamais fragilisé des musiques du monde. Une position discutable, au moins en matière de spectacle vivant. Bien qu’elles aient représenté, avec 21,7 millions d’euros, seulement 3% de la billetterie du spectacle en 2015, les recettes de la billetterie des musiques du monde ont progressé de 23% d’après le dernier bilan du CNV. L’offre des spectacles estampillés musiques du monde trouve donc son public. Leur fréquentation a globalement augmenté de 31% entre 2014 et 2015, tandis que la fréquentation moyenne par spectacle a progressé de 22%. Pour autant, il faut reconnaître le manque voire la quasi-absence d’engagement des pouvoirs publics pour encourager et soutenir la diffusion des musiques du monde.

Une diffusion dans les médias quasi-nulle

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne

15 euros par mois sans engagement

 

CULTUREBIZ, l'actualité business de la Culture à 360° Offre d'informations exclusive, sélective et objective réservée aux décideurs et professionnels.

Plus d'infos : http://culturebiz.fr/a-propos/

 


Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/41/d658520613/htdocs/app662075741/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 997