L’attractivité de l’offre légale limite la progression de la consommation illégale

La consommation de contenus poursuit sa progression sous l’effet d’une offre qui s’est enrichie sur le plan de la création et de l’accessibilité. L’intérêt des consommateurs pour la musique, le cinéma et l’audiovisuel se traduit cependant autant par un accès légal que par une exploitation illégale. Mais l’offre de contenus, devenue plus pertinente, plus riche et calibrée à la demande, s’impose plus que jamais comme le meilleur atout des secteurs de la culture pour lutter contre le piratage.

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne pour 15€ / mois

CultureBiz, l'actualité des industries de la Culture à 360°
Offre d'information exclusive, sélective, réactive et objective.