Isabelle Pratlong – Groupe M6 : « W9 diffuse beaucoup plus de nouveautés francophones que les chaines musicales concurrentes »

 

L’exposition de la musique à la télévision est un sujet préoccupant la filière. En cause, la lente progression des courbes des abonnements famille et de la part de marché des genres comme la variété ou la chanson dans les volumes d’écoutes sur le streaming, mais aussi le maintien de la part de marché du physique. Ces tendances observées sur le marché sont parmi les paramètres qui justifient l’offensive des producteurs pour maintenir les volumes horaires dédiés à la musique sur les chaines de télévision. Et ce notamment en raison de l’appétence des téléspectateurs pour la chanson et la variété. Le groupe M6 est dans le collimateur des producteurs en raison de l’abaissement de 50% à 37,64% de la part de programmes dédiés à la musique obtenu auprès CSA. Au-delà de l’appréciation des indicateurs relatifs à la diffusion de la musique sur ses antennes, la musique reste dans l’ADN du groupe M6. C’est ce que défend Isabelle Pratlong, Directrice de la musique a sein du groupe M6 et Directrice Générale de la chaine M6 Music dans un entretien accordé à CULTUREBIZ.

CULTUREBIZ : Pouvez-vous détailler les éléments qui caractérisent la place de la musique sur le groupe ?

Isabelle Pratlong : Les différentes chaines du groupe ont des obligations distinctes dans leur cahier des charges en matière de programmation de la musique. M6, W9 et M6 Music ont des engagements en termes de diffusion et de production de programmes musicaux, elles se doivent donc de diffuser et de proposer de la musique sous différents formats. M6 est tenue de dédier 20% de sa grille à des programmes musicaux. M6 Music est en tant que chaine 100% musicale doit diffuser un minimum de 40% de musique francophone. La chaine W9 est en train de faire évoluer sa convention avec le CSA. Les engagements liés à la musique ne sont plus stipulés de la même manière mais avec notamment avec un nombre d’heures minimum de musique et également des obligations d’ordre qualitatif. Il s’agit notamment de promouvoir les jeunes talents de la scène française. La chaine diffuse beaucoup plus nouveautés francophones que les chaines concurrentes. Nous avons aussi des programmes qui les mettent en avant comme ‘L’hebdo de la musique’, un format de 52’ qui combine reportages en coulisses, interviews et clips. W9 doit également programmer au moins 52 spectacles vivants ou concerts différents par an. Pour M6 et W9, au-delà du volume de musique, nous devons proposer un certain nombre d’émissions en prime-time.

La chaine M6 Music a récemment célébré ses 20 ans. En quoi se distingue-t-elle de ses concurrentes ?

M6 Music se positionne comme la chaine musicale généraliste qui propose des hits dans tous les styles musicaux, et ce pour un public relativement large. Les 15-34 ans sont notre première cible mais nous ciblons aussi les 35-49 ans en journée. Dans un paysage audiovisuel concurrentiel, riche de nombreuses chaines musicales, M6 Music va plus loin avec une programmation certes généraliste mais également composée de soirées thématisées par styles ou consacrées à des intégrales d’artistes.

Nous avons un service de catch-up, 6 Play M6 Music, qui vient répondre à des usages totalement différents de la consommation en linéaire. Plus de 150 playlists thématisées sont proposées et renouvelées en permanence pour permettre à tous les publics de retrouver les musiques qu’ils aiment sur une plateforme sans publicité. Les statistiques de consommation montrent que ces playlists attirent un autre public. C’est très intéressant de constater que les habitudes de consommation varient avec d’une part un public plus adulte qui a l’habitude de regarder les clips à la télévision et un public plus jeune qui lui va être encore plus intéressé par des playlists thématisées comme « Rap Français », « Kids Time », ou encore « Latino party ». Avec M6 Music, nous sommes capables de nous adresser de manière plus segmentée à un public plus jeune, spécifique, et qui n’est pas toujours le même public que celui qui regarde la chaine musicale en linéaire. Nous ambitionnons donc de nous adresser à toute la famille mais de manière différente en fonction des profils.

Pour célébrer son statut de chaîne musicale payante la plus connue des français, M6 Music a fêté ses 20 ans au Zénith d’Amiens, le 21 septembre dernier, avec 20 artistes français dont certains ont accompagné la chaîne depuis le début comme son parrain, MC Solaar. La soirée des 20 ans de M6 Music a été diffusée en prime time le 2 octobre sur W9, et elle a fait une très bonne performance sur les jeunes avec près de 7% de part d’audience sur les moins de 25 ans.

« Tous les programmes diffusés doivent trouver leur cible et justifier d’audiences suffisantes pour être viables »

Les professionnels de la filière musicale estiment que la musique doit être beaucoup mieux exposée à la télévision. L’an dernier, vous avez déclaré que « la musique doit être évènementielle pour faire de l’audience ». La musique fédère pourtant les français tout au long vu les records de fréquentation, de la fidélisation et du renouvellement des publics constatés dans les salles de concerts et les festivals. Quelle est votre analyse à ce propos ?

Article exclusif réservé aux abonnés

Connectez-vous

ou Abonnez-vous en ligne

15 euros par mois sans engagement

 

CULTUREBIZ, l'actualité business de la Culture à 360° Offre d'informations exclusive, sélective et objective réservée aux décideurs et professionnels.

Plus d'infos : http://culturebiz.fr/a-propos/